IA et diplomatie, quels enjeux ? (conférence)

48360993_363202901107649_2692031908530880512_n.jpg

Compte-rendu par Thibaud Mattei de la conférence du 4 décembre 2018 sur L’impact de l’IA dans la Diplomatie organisée par l’Association SONU.

 « Le vrai problème de l’humanité est le suivant : nos émotions sont paléolithiques, nos institutions médiévales et notre technologie divine »
– E.O. Wilson.

L’IA sera-t-elle omnisciente ?
Le diplomate est-il has been ?
Quid des armes autonomes ?

Face à la question « mais qu’est-ce que l’IA ? », M. LEFEVRE, Coordinateur Stratégique Intelligence Artificielle à la Poste avance la réponse suivante : « c’est ce qu’on sait faire aujourd’hui et qu’on ne savait pas faire hier ».
Difficile d’apporter une réponse autre que par la négative. Ce n’est ni un simple système neuronal, ni du deep learning. Exit aussi toute vision téléologique : il n’y a pas une IA mais plusieurs.

Du point de vue militaire :
Va-ton vers un modèle « Terminator » ? L’I.A. calculerait le plan avec le plus de probabilité de réussite et dirige des S.A.L.A. (Systèmes d’Armes Létaux Autonomes) pour mener la mission à bien. Elle irait plus vite et élaborerait des stratégies auxquelles le cerveau humain n’aurait pas pensé.
Certaines puissances usent déjà du Swarming (essaim) : des centaines de robots autonomes pour saturer l’adversaire. L’Homme passe hors-boucle.
M. Noël, ex-pilote de chasse et chargé des affaires politico-militaires au Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du Ministère des affaires étrangères, souligne les limites et les dangers de ce modèle.

  • Limites technologiques : l’algorithme ne peut s’adapter à tout. Quid des problèmes techniques, parfois au pire timing.
  • Limites éthiques : qui va être responsable ? L’éthos du militaire va disparaître. Le courage et l’abnégation du militaire ne serait plus. Mais si l’on pense risquer moins, n’est-on pas plus enclin à attaquer ? Un « modèle terminator », débridé, pourrait faire basculer un système international fondé sur la défense à un système international offensif.

L’IA devrait donc se cantonner à être un facilitateur, une aide à la décision, un équipier. Ce n’est pas une arme sur le champ de bataille. C’est un facilitateur, comme l’électricité et le moteur l’ont été.

Du point de vue diplomatique :
Le diplomate est-il has-been si l’ordinateur peut résoudre tous les problèmes et plus rapidement ? Réponse des intervenants : non.
En revanche, l’IA a certainement ouvert un nouveau champ de la diplomatie. Il suffit de regarder l’importance grandissante du Secrétaire d’Etat chargé du Numérique et de l’ambassadeur pour le numérique. Comme le disait M.Martinon, ex-ambassadeur pour le numérique : « mon titre a rétréci deux fois mais mon portefeuille n’a cessé de s’élargir ».

Côté politique : peut-on manipuler une élection ?
Pour Florent Parmentier, maître de conférences à Sciencespo, la réponse est non, pas totalement. Les campagnes d’influence et de manipulation ont toujours existé. Seulement, l’IA est excellente pour trouver et donner de l’information. Elle peut passer au crible le discours de l’ensemble des personnalités politiques adverses. Elle permet de proposer un contre-discours, de s’adapter. Elle est ici encore une aide à la prise de décision.
Mais où en est-on en Europe ? Un exemple souvent acclamé est celui de l’Estonie et de sa capacité à établir un cadre législatif pour développer l’IA et à dynamiser son tissu de start-up pour se hisser parmi les leaders européens voire mondiaux.
Pour résumer, en Diplomatie, ce sont les réponses que nous apporterons aux questions de la relation entre l’Humain et la machine qui détermineront le futur. Jusqu’où peut-on aller ? Jusqu’où veut-on aller ?

Thibaud Mattei


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s