De Gaulle et la défense, une histoire française (histoire militaire)

La question de la défense irrigue la carrière militaire puis politique du général de Gaulle. D’abord chantre de l’arme blindée, puis chef de file du mouvement de ceux qui continuent la lutte contre l’Axe, il devient un décideur politique, et initie à la fin de la guerre des réformes qu’il ne complètera qu’après 1958, porté par la Ve République qu’il a contribué à créer. Qu’elle soit nationale ou européenne, la défense de la France est selon le général une défense de l’indépendance et de la souveraineté nationale.

 

De Gaulle et la Défense, une histoire française (histoire militaire) – Marin Sorasso-Bluem

 

Le 16 juin 1946, alors que le projet élaboré par la Première Constituante a été rejetée par les Français en mai et qu’une seconde va se mettre en place, de Gaulle exprime ses vues sur sa vision d’une nouvelle République, portée notamment par un président au pouvoir exécutif fort et qui nomme son gouvernement. C’est le discours de Bayeux.

 

Bibliographie :

  • Eshet, A. (1985). « Aspects stratégiques de la politique étrangère gaullienne », in La Politique étrangère du général de Gaulle, Presses Universitaires de France, Paris, p. 75-84
  • Fogacci, F. (dir.) (2017). De Gaulle et la défense de la France. D’hier à aujourd’hui., Nouveau Monde Editions, 224 p.
  • INA, Paroles publiques. Charles de Gaulle.
  • Vaïsse, M. (1992). « Le général de Gaulle et la défense de l’Europe, 1947-1958. », in Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°29

 

Marin Sorasso-Bluem


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s