Rome et l’armée royale, des origines à 509 av. J.-C. (histoire militaire)

            Les origines de Rome se perdent dans les mythes et les légendes : le rescapé troyen Énée, les jumeaux Remus et Romulus qui fondent l’Urbs en 753 av. J.-C., le meurtre de Remus, la lutte contre les Sabins pour trouver des femmes, la disparition dans les airs de Romulus, la liste canonique des sept rois de Rome (établie par Quintus Fabius Pictor — 254 av. J.-C. – 201 av. J.-C. —, un des premiers historiens de Rome). Sans revenir sur ce qui appartient au domaine du mythe et au domaine de l’histoire, nous allons tâcher d’éclairer les armées de l’époque royale, à partir de découvertes archéologiques et surtout des récits du Grec Denys d’Halicarnasse (60 av. J.-C. – 8 ap.) des livres II à IV des Antiquités Romaines, et du Romain Tite-Live (59 av. J.-C. – 17 ap.) dans son premier livre de l’Histoire de Rome depuis sa fondation.

Les Sabines, Jacques-Louis David (1748 – 1825), 1799

Rome et l’armée royale — Marin Sorasso-Bluem

Conclusion

L’armée civique de l’Urbs a eu besoin d’évoluer au fur et à mesure de ses luttes avec les peuples étrusques, latins, sabins, et les cités-États les plus proches. Ce qui n’empêche pas la présence d’armées privées, menées par de riches aristocrates montés sur des chars et composés de clients, comme nous en avons quelques exemples pour la période postérieure. Les réformes de Servius Tullius ressemblent fort à une réforme hoplitique, et les troupes combattent essentiellement en phalange d’infanterie lourde, les troupes légères jouant un rôle plus secondaire. L’armée républicaine fera muter cette forme de combat pour un système manipulaire que nous étudierons dans un autre article.

Sources :

  • DENYS D’HALICARNASSE (Διονύσιος Ἁλικαρνασεως), Ρωμαικής Ἀρχαιολογίας (Antiquités Romaines), livres II à IV.
  • TITE-LIVE (Titus Liuius), Ab Urbe Condita Libri (« Histoire de Rome depuis sa fondation »), livre I.

Bibliographie :

  • ERDKAMP, P., A Companion to the Roman Army, Wiley-Blackwell, Malden, 2007, 600 p.
  • LE BOHEC, Y., « Roman Wars and Armies in Livy », in MINEO, B., A Companion to Livy, Wiley-Blackwell, Malden, 2014, p. 114 – 124.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s