Dossier : opération Serval — L’influence des militaires dans le processus décisionnel d’emploi des forces armées

illustration-dossier-vincent-serval

L’opération Serval a été déclenchée pour contrer un risque djihadiste imminent ; elle a été rendue possible par une préparation entamée des années auparavant, par la collecte de renseignements précis et grâce aux forces françaises prépositionnées en Afrique de l’Ouest. Pour autant, quel a été le rôle des militaires — experts exclusifs de leur domaine, à même d’employer des logiques d’influence bureaucratiques pour orienter le choix politique — dans la prise de décision de lancer l’opération ? Par quels moyens et pour quelles raisons sont-ils parvenus à convaincre un président de la République à l’origine réticent ?

Vous pouvez accéder au dossier via ce lien : memoire-vincent-arbo-operation-serval-linfluence-des-militaires-dans-le-processus-decisionnel-demploi-des-forces-armees

Illustration : François Hollande, Jean-Yves Le Drian et le CEMA Pierre de Villiers, ici en Centrafrique.

Par Vincent Arbo


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s