Conférence : l’Europe de la défense : mission impossible ? – Synthèse

Résumé de la conférence organisée par l’A.N.A.J.-I.H.E.D.N. le 12 octobre 2016.

 14799891_1290616947623985_1774563887_o

Intervenant : Jean-Paul PALOMÉROS, général d’armée aérienne, chef d’état-major de l’armée de l’Air de 2009 à 2012, commandant allié Transformation au sein de l’OTAN de 2012 à 2015.

 

            La volonté politique de créer une force de défense strictement européenne se manifeste pour la première fois en 1950 avec la Communauté européenne de défense. Son échec en 1954 marque un coup d’arrêt décisif à l’organisation d’une défense européenne.

                Pour autant, le titre V du Traité de Lisbonne reconnaît la place d’une Europe de la défense et décrit une Politique de sécurité et de défense commune. La prospérité de l’Union passe aussi par sa sécurité et sa défense, forcément organisée dans le cadre de l’OTAN. Des objectifs communs peinent à émerger, en raison de la confusion qui règne entre défense de l’Europe, Europe de la défense et défense européenne.

 

  • La défense de l’Europe

            La défense des citoyens, des territoires, des valeurs et des intérêts de l’Europe est la victime des dividendes de la paix : il a longtemps régné sur le continent une impression de sécurité et un rejet du fait guerrier. Cependant, les menaces évoluent (cyberguerre, guerre hybride), se multiplient du fait de l’explosion des dépenses d’armement et ne sont pas vécues de la même manière par tous les États membres (doit-on se protéger d’abord de la Russie ? Des organisations terroristes internationales ?). Ces problèmes se règleront sur le plan politique, en définissant une stratégie et des objectifs communs.

 

  • L’Europe de la défense

            Elle regroupe les États, les états-majors, les acteurs industriels, les parlements européens et les institutions de l’U.E. Ces États, ces parlements ont des engagements nationaux, qui doivent être pris en compte dans le cadre d’une défense européenne et dont il faut tirer parti. Le Parlement européen, muet sur la question, doit s’engager dans le débat d’une défense européenne. La Haute-représentante Federica Mogherini ne peut se défaire du carcan qui lui est imposé et ne peut pas exprimer tout le potentiel de sa fonction. L’état-major de l’U.E. et l’Agence européenne de défense sont privés de moyens. Les industries de défense européennes ont aussi des marges de progrès considérables : elles ne sont pas guidées par des besoins communs et ne jouissent malheureusement d’aucune préférence européenne sur le marché ouvert de l’Union.

 

  • La défense européenne

              Elle est encore abstraite parce qu’aucun objectif commun n’est défini par les futurs 27, mais a toutes ses chances au vu des crises actuelles, complexes et globales, que l’U.E. a les moyens de gérer grâce à ses compétences et qualités diplomatiques, économiques et politiques. L’Union pèche encore dans le partage de l’information dans le domaine militaire, qui lui permettrait de mieux anticiper et mieux dissuader. Il faudrait, par exemple, créer un centre de gestion de crise global, civil et militaire, qui recueillerait et traiterait l’information pour diriger l’action des États membres. Cette défense européenne permettrait aussi de soulager les États incapables d’entretenir des forces cohérentes et efficaces dans tous les domaines de lutte, en mettant à profit les spécialités (cyberguerre en Estonie, sécurité énergétique en Lituanie, prévention des risques N.R.B.C. en République Tchèque, etc.) via la création de centres d’excellence sur les territoires concernés.

Illustration : Ludovic Suttor-Sorel (Grip, 2013), avec autorisation de l’auteur.

Par Naïm Montes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s